Déchets

 

Adapter l'éclairage extérieur la nuit, éviter les consommations d'énergie et les nuisances lumineuses inutiles, concourir à Villes et Villages étoilés

L'éclairage représente de 42 à 48 % des consommations d'électricité d'une commune. Avec de meilleurs usages, plus adaptés aux besoins et lors de rénovations, plus de 50 % d'économies d'énergie peuvent être réalisés. Comment ? : éteindre où la lumière est inutile ou aux heures de milieu de nuit, choisir des puissances souscrites inférieures, adopter des horloges astronomiques pour une meilleure gestion de l’allumage, choisir un matériel plus performant combinant efficacité énergétique et suppression des nuisances lumineuses provoquées par des éclairages extérieurs dont les impacts ne sont pas pris en compte dans la conception. La durée d'éclairement la nuit est passée en 20 ans de 2400 à 4000 heures, le nombre de points lumineux a progressé de 64 %, estimé entre 9 et 11 millions aujourd’hui, sans compter les enseignes lumineuses, probablement 3.5 millions, les publicités lumineuses et les plans lumière qui fleurissent partout. Depuis 2009, limiter les nuisances lumineuses est un objectif figurant dans la loi.
Pour diminuer la consommation d’énergie inutile en milieu de nuit ou non adaptée aux besoins réels, conjointement aux nuisances lumineuses, l'ANPCEN avec un réseau de correspondants locaux présents sur le terrain sensibilise les citoyens aux différents impacts des nuisances lumineuses : conférences, stands, animations... Elle accompagne aussi en permanence les élus et propose une charte originale d'engagements volontaires soutenue par le Ministère de l’Ecologie. L’association valorise les communes qui s'engagent dans une démarche de progrès continus par le concours Villes et villages étoilés, soutenu par le Ministère de l’Ecologie, en délivrant un label de 1 à 5 étoiles aux communes, leur proposant un bilan indicatif gracieux, un diplôme individualisé et la reconnaissance par la pose de panneaux Ville étoilée. Ainsi des syndicats d’énergie et de nombreuses communes se sont engagés aux côtés de l’association en signant la charte de l’ANPCEN, 389 déjà ont été labellisées villes ou villages étoilées… et toutes font des économies importantes, de 25 à 50 % ou plus. Constats de terrain : la part la plus significative et immédiate est due aux changements des horaires d’allumage et à la régulation de la durée d’éclairement. A noter : l’électricité pour l’éclairage public a augmenté de 40 %. De plus, aux coûts de fonctionnement doivent être ajoutés les coûts de maintenance et d’équipement des communes. Cela conduit à un coût global correspondant à près du triple de la facture d’électricité, soit plusieurs milliards d'euros dépensés chaque année par les communes en France et près de 7 milliards de kWh utilisés pour l’éclairage public. De quoi s’engager, dès maintenant, dans plus de sobriété énergétique et lumineuse... en portant un nouveau regard sur nos lumières la nuit. www.anpcen.fr - www.villesetvillagesetoiles.fr

  • Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes


  • NULL

Ces actions peuvent aussi vous intéresser