Déchets

Clavy-Warby  

Les vaches nous éclairent !

S’éclairer grâce au lisier ? Étonnant et pourtant véridique. Grâce aux déchets agricoles et au processus de méthanisation, la ferme du GAEC Oudet produit plus de 200 000 kWh d’électricité chaque année, qui est ensuite revendue à EDF.

Une ferme de polyculture et d'élevage

À la ferme du GAEC Oudet, les agriculteurs élèvent 65 vaches laitières, 30 bovins et exploitent 188 hectares, dont 80 de céréales et d’oléagineux. Comme dans toutes les fermes, les activités agricoles génèrent des déchets de natures différentes. Dans ce cas précis, il y a, d'un côté, des effluents d’élevage (fumier, lisier) et, de l'autre, des résidus de cultures issues de tontes de pelouse, de la production de maïs et de céréales. À titre d’exemple, les vaches laitières produisent  5m3 de lisier par jour.

Les rouages de la méthanisation

La méthanisation est un processus naturel de dégradation biologique de la matière organique dans un milieu sans oxygène, qui produit du biogaz. Alimentant une unité de cogénération, ce gaz produit de l’électricité et de la chaleur. En clair, en utilisant ses déchets agricoles, la ferme du GAEC Oudet crée de l'énergie, mais pas seulement. La méthanisation permet aussi de produire de l’engrais, puisque le processus crée le digestat, une matière fertilisante que l’on répand sur les parcelles d’exploitation.

Les avantages environnementaux

En contrôlant les émissions de méthane et en produisant de l’électricité « verte », le processus limite les émissions de gaz à effet de serre de la ferme. La méthanisation présente également un avantage certain pour les locaux, car le stockage étanche des déchets réduit les odeurs. Enfin, la minéralisation partielle de l’azote permet quant à elle d’éviter la pollution des nappes phréatiques.

Des apports agricoles et économiques

En ayant recourt à ce processus naturel de méthanisation, la ferme du GAEC Oudet obtient une meilleure utilisation de ses lisiers et fumiers. Pour les agriculteurs, c'est aussi une source de revenus, puisque l'électricité produite est revendue à EDF.

Les chiffres clés

  • 233 750 kWh d’électricité chaque année, soit une production pour 60 ménages
  • 450 000 kWh/an d’énergie thermique produite
  • Une partie sert à maintenir le digesteur à la bonne température
  • 26% de cette énergie est utilisée pour chauffer des maisons d’habitation
  • 218 tonnes de CO2 sont évitées chaque année
Zoom sur… La filière biogaz
La méthanisation ne concerne pas seulement les déchets agricoles. Effectivement, toute matière organique peut être réutilisée par ce processus. Il y a à la fois les déchets agro-industriels issus, par exemple, des caves vinicoles ou des industries pharmaceutiques, mais aussi des déchets municipaux avec notamment les ordures ménagères, les boues et les graisses des stations d’épuration. 

 

 

Crédits photo : Arnaud Bouissou/MEDDE-MLETR

  • GAEC Oudet


  • Ardennes

Ces actions peuvent aussi vous intéresser