Changement climatique

Paris  

Up Afrique, l'énergie des start-up françaises pour l'Afrique

Sécheresse, déforestation, urbanisation galopante, impact du changement climatique sur les sols agricoles, coût des énergies fossiles... Ces nombreux défis environnementaux et économiques auxquels est confrontée l'Afrique, les jeunes entrepreneurs à l'origine du collectif Up afrique entendent contribuer à y faire face, en proposant des solutions durables portées par des start-up françaises de l'économie verte.

« La plupart des start-up françaises présentes en Afrique agissent dans des secteurs environnementaux : eau, énergie, forêt... Si nos parcours et nos intérêts sont variés, ce qui nous réunit c'est la conviction que la croissance verte est un catalyseur du développement sur le continent africain. À la différence des grands groupes, nos start-up ne bénéficient pas d'outils de soutien adaptés pour faciliter leur éclosion en Afrique », explique Fabrice Le Saché, cofondateur d'Up Afrique et fondateur d'Ecosur Afrique, spécialisé dans la gestion des crédits carbone.

C'est pour porter la voix de ces start-up que le collectif Up Afrique a été créé par 10 jeunes entrepreneurs implantés en Afrique et désireux de saisir les opportunités d'économie verte qu'offre ce continent en plein essor, dans un contexte de compétition internationale. Plate-forme de propositions, de débats et de partage d'informations, Up Afrique entretient des contacts avec les autorités publiques et institutions privées ainsi qu'avec les acteurs de la vie économique africaine. Le collectif  a proposé 10 solutions pour soutenir et renforcer l'action des écoentrepreneurs français en Afrique. Il a également pour ambition, à moyen terme, de devenir un portail de l'offre française innovante sur le continent africain.

 

Up Afrique en chiffres
 -10 start-ups fondatrices
- 26 pays couverts
420 collaborateurs
52 M€ de chiffres d'affaires agrégés

 

Leurs réalisations en Afrique 

Éclairage public solaire  – Bénin – Sunna Design : 150 000 personnes vivant dans des villages hors réseau bénéficient d’un premier accès à la lumière grâce à des lampadaires innovants.

Recyclage du plastique – Sénégal – Proplast : 2 000 collecteurs de rue travaillent quotidiennement dans un modèle d’économie circulaire et sociale.

Électrification rurale – Station Energy – Sénégal, Côte d'Ivoire, Burkina Faso, Comores : 200 000 personnes vivant dans des villages sans accès à l'électricité bénéficient de boutiques ou kiosques multiservices à énergie solaire.

Efficacité énergétique – AQYLON – Sénégal  : la chaleur perdue sur certains sites industriels, comme les cimenteries, est valorisée en électricité.

Crédits carbone – Ecosur Afrique : plus de 40 projets africains réduisant les émissions de CO2 bénéficient de revenus complémentaires grâce aux crédits carbone. Exemple : en Côte d'Ivoire, production et distribution de fours à haute performance énergétique qui économisent la consommation de charbon, permettant de réduire les émissions de CO2 et d'épargner les ressources forestières.

Financement participatif – Lendosphère : plus de 200 000 € levés en prêts auprès de particuliers pour financer la transition énergétique en Afrique – contribution au financement de la première centrale solaire en Namibie.

Réparation environnementale  – Planetic – Congo et Sénégal : réparation de sites dégradés (érosion, déforestation) pour le compte de groupes pétroliers, miniers et d’entreprises de BTP et développement de projets agricoles et d'accès à l'énergie.

Énergies renouvelables – Innovent et Innosun : développement de parcs éoliens et photovoltaïques dans 10 pays d'Afrique, construction de la première ferme solaire de Namibie en 2015.

Accès à l'énergie – Enea consulting : en 2015, conseil sur l'accès à l’énergie au Bénin, au Burundi, au Kenya, à Madagascar, en Ouganda, en RD Congo, au Rwanda, au Sénégal, au Togo, en Zambie et au Zimbabwe.

Flotte bas carbone – VRS – Côte d’Ivoire, Sénégal et Ghana: plus de 180 véhicules proposés en location avec option de compensation CO2 grâce à l'achat de crédits carbone et projet de développer une offre spécifique de véhicules bas carbone.

Retrouvez Up Afrique sur son stand au World Efficiency Forum, Paris Porte de Versailles, du 13 au 15 octobre 2015 (Hall 1 – Allée F – Stand 18).

 

 

 

 

 


  • Up Afrique


  • Paris

Ces actions peuvent aussi vous intéresser